LE LOCALISME

À l’heure où le monde entier parle de refonder le système économique, à l’heure où l’on recherche en France un nouveau modèle économique et social, à l’heure où les partis politiques français ne savent plus très bien quelle doctrine adopter, voilà une véritable alternative au capitalisme et au socialisme : le localisme.

Le localisme est une doctrine politique qui consiste à privilégier ce qui est local sans toutefois se fixer de limites frontalières, favorisant ainsi la démocratie participative, la cohésion sociale et la production de proximité, donc l’emploi local et la préservation de l’environnement via une moindre empreinte écologique liée au transport de marchandises.

 

Il offre une alternative aux dégâts de la globalisation qui apparaissent progressivement : développement d’un consumérisme mondial que l’environnement ne peut pas supporter, notamment en termes de consommation d’énergie fossile et de pollution liée au transport de marchandises ; tendance à la destruction de l’emploi au profit de la compétitivité ; dilution du vivre ensemble.

 

La relocalisation, à la fois de la vie économique (rapprocher l’outil de production du consommateur), de la vie sociale (enrichir les relations humaines) et politique (mise en place d’une démocratie participative), passe notamment par une réorganisation du territoire en villages urbains permettant de satisfaire localement le maximum de besoins.

 

À l’évidence, le localisme s’inscrit fondamentalement dans la préservation de l’écosystème dans la mesure où l’objectif est de limiter au maximum l’empreinte écologique des échanges de biens, que ce soit en matière de consommation d’énergie fossile ou d’émission de CO² qu’en matière d’usure des équipements de transport mobiles (voitures, train,…) et statiques (routes, ponts,…). De plus la doctrine localiste intègre l’autonomie énergétique via une politique volontariste en matière d’économies d’énergie (développement de l’habitat passif, rationalisation de l’éclairage public,…) et de promotion des énergies renouvelables (panneaux solaires, éolien individuel, …).